TEAM PASSION TRUITE & MER : site officiel du club de pêche de MONTBERON - clubeo

Notre avis sur les rivières de première catégories en Haute-Garonne

13 février 2017 - 20:12

Carte des rivières de la Haute-Garonne

Carte des rivières de la Haute-Garonne

Toulouse est la 4ème de ville de France et nous avons la chance par rapport aux autres grandes villes car nous pouvons assouvir notre passion aux portes de la viles rose. Certains habitants de l'agglomération Toulousaine ou du Comminges ont mêmes certaines rivières à leurs portes. 

Mais que vaut la première catégorie dans notre département ? Le Team essaie d'y répondre dans cet article, en donnant son avis qui n'est que le sien et que certains ne partageront peut-être pas.

Nous comptons 20 cours d'eau classé en première catégorie, nous vous avouons que pour certains d'entres eux, nous ne comprenons pas ce classement mais peut-être que nous ne connaissons pas aussi les endroits à salmonidé sur leur parcours.

 Guide-2017 pêche 31.pdf

On a du mal à imaginé en voyant cette photo de la Garonne du côté de l'estuaire que ce fleuve est a sa source un infime filet d'eau

On a du mal à imaginé en voyant cette photo de la Garonne du côté de l'estuaire que ce fleuve est a sa source un infime filet d'eau

La source de la Garonne

La source de la Garonne

Nous commençons par la Garonne, la plus connue de nos rivières. Longue de 647 km, la Garonne se jette dans l'océan Atlantique, après avoir traversé deux pays l'Espagne et la France dont 4 départements, Haute-Garonne, Tarn et Garonne, Lot et Garonne et la Gironde. 

Elle prend sa source en Aragon (espagne) au trou du Toro. Elle a donné naissance au célèbre Comminges, dont sont issus de très grands pêcheurs au toc.

Notre avis : La Garonne, a souffert des inondations, la dernière en date de juin 2013,fût une véritable catastrophe pour sa population de truites mais aussi pour la population des zones touchées. La mortalité du poissons fût exceptionnelle tout comme la crue, une chose est certaines nous n'espérons plus jamais voir cela.

Pour vous donnez une idée de cette tragédie, vous verrez plus bas les dégât causé sur une autre rivière du département sur une de nos vidéos

Pour vous donnez une idée de cette tragédie, vous verrez plus bas les dégât causé sur une autre rivière du département , ici Saint-Béat

 

 

 

 

 

 

Nous avions l'habitude de toucher ce que nous appelions la truite Garonne dépourvu totalement de point rouge, est ce vraiment une souche Garonne ? Nous l'appelions comme tel. Depuis les crues, nous avons vu qu'un seul spécimen. Aujourd'hui on attrape des truites sur Garonne, mais la plus part sur les parcours touristiques, bien que l'an dernier nous avons eu le bonheur de toucher quelques fario sauvage mais vraiment rien d'exceptionnel. 

Passe Partout sur Garonne en 2014. On voit bien que cette truite est dépourvu de point rouge, nous les appelions les truites Garonne, peut-être à tort d'ailleurs

Passe Partout sur Garonne en 2014. On voit bien que cette truite est dépourvu de point rouge, nous les appelions les truites Garonne, peut-être à tort d'ailleurs.

Nous pensons qu'il faudra du temps pour retrouver sa grandeur et ses truites, nous ne savons pas si on reverra un jour une truite comme tient Passe Partout sur la photo, de plus nous avons constaté un grand nombre de cormorans à chacune de nos sorties et ce n'est pas fait pour aider à la reconstruction de la rivière. Réputé jadis pour ces grosses truites farios, et c'était vrai, un de nos membres à fait en trois heures de pêche 6 truites de 38 à 48 cm avant la crue mais aujourd'hui les grosses truites sont à 90 % des lâchers

 Comme sur cette photo, cette truite prise  à Marignac est dépourvu de nageoires, donc oui c'est une grosse truite mais qui arrive de la pisciculture. Prise aux leurres, elle n'a pas supporter le joli combat qu'elle a offert et malgré nos efforts elle n'a pu repartir 

Nous espérons que le cormoran sera chassé de la Garonne et que les pêcheurs qui pratiquent en dehors des parcours touristiques prendront bien soins des dernières sauvages qui peuplent la rivière et si une augmentation de maille étaient mise en place sur certains secteurs nous en serions les premiers ravis. 

 

La Garonne du côté de Marignac La Garonne du côté de Marignac

La Garonne du côté de Marignac

 

La Garonne entre Saint-béat et Fos La Garonne entre Saint-béat et Fos

La Garonne entre Saint-béat et Fos

les parcours touristiques consulté le guide pour les dates des lâchers 

 

Les parcours touristique sur la Garonne retrouvez toutes les dates des lâchers sur le PDF de la Haute-Garonne

La source de la Pique La source de la Pique

La source de la Pique

La pique est une rivière qui prend sa source au pic de la mine au dessus de l'hospice de France, un endroit paradisiaque, un cadre fantastique pour tous les amoureux de la nature. Sur sa partie haute c'est un torrent de montagne puis elle devient une rivière de moyenne montagne un peu avant Luchon. Cette rivière est soumise aux fluctuations de l'hydro électricité se qui la rend parfois difficile à pêcher. Elle aussi, elle ne fût pas épargner par la crue de juin 2013, mais plusieurs de mes connaissances ont fait de belles pêches cette saison. 

Notre avis : La pique est une rivière difficile à pêcher, surtout quand on ne la connait pas, elle est souvent capricieuse maintenant vous attraperez si vous tombez sur le bon jour quelques truites sauvages, car il en reste sur cette rivière. Sur sa partie haute notamment qui n'est pas aleviner et ou il n'y a pas de lâcher du moins à notre connaissance.  Il y a un secteur dit touristique sur la fin de son parcours à Cierp Gaud pour ce qui veulent à voir plus de chance de faire des truites sur cette rivière.

 

Le Ger

Le Ger

 

Longue de 37 km, cette rivière prend sa source sur la commune de Melles, le haut de son parcours composés de petits ruisseaux est en gestion patrimoniale.

Notre avis : Jadis sur cette rivière nous avons  réalisé de belles pêche, avec des truites de belles tailles mais depuis quelques années c'est beaucoup de truitelles que vous avez au bout de votre ligne, bien entendu quelques belles farios se prennent au jeu mais peu de sauvage. Alors bien sur je ne le pêche peut-être pas au bon endroit mais ce n'est plus ce que c'était après si vous souhaitez touché des truites cette rivière vous apportera satisfaction, le haut du parcours est à faire pour rencontrer la truite sauvage. Le Ger est une très belle rivière que nous aimons beaucoup même si elle a aussi perdu de sa superbe sur le plan halieutique.

Le Rossignol

Le Rossignol

Le Rossignol prend sa source à 1200 m d'altitude il fait 7.6 km de long et finit sa course dans le Ger. 

Le rossignol au terminus de la route goudronnée, après le village de Milhas, le Rossignol quitte la route pour s’engouffrer dans le sous bois. Tout ce parcours est en gestion patrimoniale (aucun alevinage ).

Réserve de pêche :

- Le Rossignol, commune de Milhas : de la chaussée de Saint Blaise à la digue de la Mairie

Sur ce secteur du ruisseau vous allez trouvé des truites lâchers et de rares truites sauvages qui redescendent

Sur ce secteur du ruisseau vous allez trouvé des truites lâchers et de rares truites sauvages qui redescendent

C'est à partir de cet endroit que le Rossignol prend tout son charme d'une part par la beauté du ruisseau, et de ses truites, c'est une petite rando pêche fort intéressante à faire. Je n'ai jamais été déçu sur ce secteur et la couleur noir des truites et un véritable bonheur C'est à partir de cet endroit que le Rossignol prend tout son charme d'une part par la beauté du ruisseau, et de ses truites, c'est une petite rando pêche fort intéressante à faire. Je n'ai jamais été déçu sur ce secteur et la couleur noir des truites et un véritable bonheur C'est à partir de cet endroit que le Rossignol prend tout son charme d'une part par la beauté du ruisseau, et de ses truites, c'est une petite rando pêche fort intéressante à faire. Je n'ai jamais été déçu sur ce secteur et la couleur noir des truites et un véritable bonheur C'est à partir de cet endroit que le Rossignol prend tout son charme d'une part par la beauté du ruisseau, et de ses truites, c'est une petite rando pêche fort intéressante à faire. Je n'ai jamais été déçu sur ce secteur et la couleur noir des truites et un véritable bonheur

Notre avis : Le rossignol est connu et reconnu, combien de passionnés ont fait leurs armes sur ce cour d'eau, c'est bien sur le dernière photos que nous aimons le pêcher, il reste une valeur sure pour toucher la truite de souche, même si la population est moins importante, la faute à l'homme plus qu'a un autre facteur sur le Rossignol. Sac à dos est vous remontez jusqu'à sa source, la rivière est superbe dans un joli cadre. La technique du toc est la plus sure et la plus adapté.

La Neste D'Oo avant juin 2013 La Neste D'Oo avant juin 2013

La Neste D'Oo avant juin 2013

Cette petite rivière qui est alimenté par le lac d'Oo, est longue de 8.5 km à peu près en gestion patrimoniale, elle offrait un magnifique parcours, avant et après les granges d'astau avant la catastrophe de juin 2013, je ne l'ai pêcher qu'une seule fois depuis dans un cadre dévasté par la force de l'eau. Aucun toc lorsque je l'ai pêché.

Regardez ci-dessous ces quelques photos tiré d'une de nos vidéos.

Voila la rivière enfin au mois de mai 2014Voila la rivière enfin au mois de mai 2014
Voila la rivière enfin au mois de mai 2014

 Voila la rivière enfin au mois de mai 2014 

Voila la rivière enfin au mois de mai 2014

Voila la rivière enfin au mois de mai 2014

 Notre avis : Ce petit paradis a été littéralement défiguré par la crue de 2013, et sa population de truite sauvage pratiquement détruite, nos sorties depuis, non absolument rien donner même dans les gorges qui descendent du lac d'oo, alors qu'avant ce secteur été peuplé de magnifique truite. Il faudra des années pour que la vie reprenne le dessus dans la rivière et peut-être que des mesures s'imposent pour la Neste d'ôo, peut-être l'interdire à la pêche ou la mettre en No-Kill, enfin cela n'est que notre avis bien entendu  

 

L'Arbas

L'Arbas

De 18,5 km de longueur, il prend sa source  en Haute-Garonne, en amont du village d'Arbas qui lui doit son nom, sur la commune d'Herran, à 1 150 m d'altitude, au lieu-dit la Fontaine du Hat. Il s'appelle aussi dans cette partie haute, le Goutè d'Escouen et le ruisseau de Baderque, puis l'Escalette dans le bois de Campas.

Il conflue dans le Salat en rive gauche, à 303 m d'altitude, à Mane

 

 

 Notre avis : 

Nous avons traité cette rivière dans un épisode d'un jour une rivière je vous invite à le consulter http://teampassiontruiteetmer.clubeo.com/actualite/2017/01/27/un-jour-une-riviere-l-arbas-par-eric-du-team.html

 

Image associée

 Le Job :

Il prend sa source vers 1400 m d’altitude, dans le versant nord du massif Gar-Cagire, son parcours est de 18 km à la fois torrentueux et semi-torrentueux. Il faut noter un parcours réserver aux enfants.Image associée

Notre avis : 

C'est une belle rivière, dont on n'a jamais fait un capot dessus, il n'y a pas de lâcher en cours d'année mais de l'alevinage, nous y trouvons de belles truites dont certaines sont surement là depuis longtemps. Jamais capot, mais jamais de très grosse pêche non plus. A ne pas négliger si vous le trouvez avec de l'eau le petit ruisseau qui rejoint le Job à Encausse, vous risquez d'être surpris voir même très surpris....

Résultat de recherche d'images pour "La neste d'Oueil"

La neste d'Oueil : 

Petite rivière de 10 km, qui prend sa source au dessus de la station de bourg d'Oeuil, elle alterne, les parties torrentueux et les parties plus calme dans les prairies.

Résultat de recherche d'images pour "La neste d'Oueil"Image associée

Notre avis : 

Un parcours magnifique, des truites pas très grosses mais le plus souvent avec de superbes robes, les amoureux du toc en petit ruisseau seront servit sur cette rivière. Il faut prendre soin de ses truites car là aussi c'est une source sûre pour toucher de la truite de souche. A faire et à refaire.

Image associée

Le Lys : 

 Petite rivière de 6 km qui prend sa source au niveau de la connue cascade de l'enfer dans la vallée du lys qui donne le nom à cette petite rivière que l'on peut aussi écrire Lis. Elle se jette ensuite dans la Pique. 

Résultat de recherche d'images pour "rivière le lys haute garonne" Notre avis : Pas de grosse truite, mais de belles truites à l'époque, car ça fait longtemps que nous l'avons pêcher et aujourd'hui, on ne peut veut vous donnez un avis mais le cadre est fantastique donc cela ne vous engage à rien d'aller au moins visiter cette cascade d'enfer. 

Résultat de recherche d'images pour "ruisseau marignac"

Ruisseau Burat ou de Marignac 

Il prend sa source dans le mont Burat d'ou le nom, c'est un ruisseau réservé aux sportif sur les hauteurs de Marignac. Sa longueur 7 km.

Notre avis :

Les habitants de Marignac ont tendance à dire "chut" quand vous évoquez ce petit ruisseau, et on les comprends car sur la partie du village jusqu'à sa confluence avec la Pique, c'est un ruisseau ou domine la réserve et le parcours touristique mais au dessus, c'est un vrai paradis, canne et sac à dos son de rigueur pour l'aborder, il n'est vraiment pas facile, mais qu'importe car les robes des truites y sont superbes. Et encore le mot est faible. Nous avons dit de certains cours d'eau, qu'ils étaient des sources sûres pour les truites sauvages, mais celui là c'est encore plus. Il ne faut pas trop écouter ce qui se raconte au village, il faut s'en rendre compte par soi-même. Attention, vous pouvez aussi y faire de magnifique capot, comme toucher des truites de plus de 25 cm ce qui est gros pour la taille du ruisseau, la haut, tout la haut.

 

 

A partir de là Montez les amis et vous verrez, attention quand la végétation est importante en été c'est vraiment pas facile.

 Nous pensons maintenant à des rivières de 1ère catégorie mais qui ont un écoulement plus lent avec plus de grand calme, moins intéressantes mais là encore ce n'est que notre avis.

Résultat de recherche d'images pour "rivière la nère haute garonne"

La nère : 

Une partie est classé en première catégorie, beaucoup de poissons pas uniquement des truites/

Notre avis : 

Ce n'est pas le genre de cours d'eau que nous affectionnons donc nous ne l'avons jamais visiter.

La gesse idem que pour la Nère :

Le lavet :

Petite rivière qui se jette dans la Garonne.

Notre avis : Découverte par hasard, il faut la pêcher jusqu'au début juin après le niveau d'eau est souvent trop faible, la meilleure partie ou vous risquez d'avoir des surprises ce trouve de la confluence en remontant sur 500 m. Les truites de Garonne y remonte et ça fait parfois mouche.

Résultat de recherche d'images pour "rivière le lenshaute garonne"

rivière le lens pas d'avis, nous ne l'avons jamais pêcher.

Résultat de recherche d'images pour "rivière la louge haute garonne"

La louge 

Notre avis : 

Nous l'avons souvent pêcher, il y a des années et des années en arrière du côté de longage, Deux de nos membres ont oeuvré pour l'AAPPMA qui s'y trouvé, les truites farios n'ont jamais réellement été sauvage mais elles étaient élevé dans une eaux de sources, certains alevins étaient introduit sur des secteurs plus rapide de la rivière, et des frayères avaient été emménagé ce qui permit pendant quelques années d'avoir des farios né dans la louge. Il ne reste rien de tout ça et maintenant l'AEC est reine en seconde et pour le reste ceux sont des truites lâcher. 

Pipo et Mario sur la Noue

La noue :

Notre avis : 

Cette rivière qui se jette dans la Garonne, fût, il y a bien longtemps, fortement peuplée en truite, je vous parle d'un temps que certains ne peuvent pas connaître, à savoir une trentaine d'années. Peu à peu, dame fario c'est fait de plus en plus rare, au point de disparaître ou d'avoir une poplulation si faible que l'on a cru à sa disparition. Cette année, après des années sans visite de cette petite rivière. Puis une visite nous as permit que dans les parties de courant, ont touche quelques truites, certaines n'ont pas vraiment l'aspect de lâcher mais on ne se prononce pas sur sauvage ou pas surtout que la majorité sont lâcher.

En conclusion 

Notre département possède une première catégorie qui doit pour souvent au travail de la fédération de la Haute-Garonne qui par exemple pour 2017  la production programmée de la pisciculture Fédérale de SOUEICH en truite Fario : Oeufs : 4 000 000 Alevins : 880 000 Truitelles (estivaux) : 600 000 Truitelles (automne) : 60 000 Truites portions (surdensitaires) : 74 000 Géniteurs (réformés) : 2 000.

Les petits ruisseaux gardent en eux les souches sauvages mais c'est de plus en plus rare et il faut faire tout pour les préserver. Cette disparition n'est pas uniquement dû à l'homme qui ne peut endosser cette responsabilité à lui seul, les crues ont fait énormément de mal à notre département qui a du mal à retrouver sa population de truite

 

Commentaires

Alex Remiot 13 février 2017 22:03

mon dieu que c est beau tout ca !!!! merci du partage , un jour j'irai...

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre