TEAM PASSION TRUITE & MER : site officiel du club de pêche de MONTBERON - clubeo

Un jour une rivière : Le Gave d'Oloron par Pierre

9 mars 2017 - 10:35

GAVE D’OLORON

 

Comment pour moi ne pas parler de cette rivière Mythique autant par sa biodiversité que par sa beauté naturelle qui allie grandeur et puissance.
Véritable allié de tous modes de pêche le Gave d’Oloron est une rivière de 149 kilomètres de long qui se forme par la confluence du gave d’Ossau et celui d’Aspe au niveau d’Oloron Sainte Marie dans les Pyrénées Atlantiques, puis il rejoint par le gave de Pau dans les Landes pour ainsi former les gaves réunis avant de se jeter dans l’Adour.



Le Gave d’Oloron d’Oloron Sainte Marie à Peyrehorade



Vestiges d’une crue du Gave d’Oloron


Entre Truite Farios, Truite de mer, Saumon Atlantique, Alose, Lamproie et Anguille, le Gave d’Oloron regorge de magnifiques spécimens qui font le bonheur de tous les pêcheurs avares de sensations fortes, tout particulièrement comme moi. La truite a sur cette rivière une croissance rapide, et une réglementation spécifique qui font d’elle un cours d’eau à grosses truites. Je disais en introduction que le Gave d’Oloron est l’allié de toutes les techniques de pêches, on trouve des pêcheurs à la mouche, aux leurres et des adeptes de l’appât naturel à la grande dérive. Mais attention, il ne faut pas croire que les belles mouchetées se laissent leurrer avec facilité, bien au contraire, si vous pensez remplir un panier, je vous déconseille de vous approcher de ces eaux. Il faut l’apprivoisé, et faire preuve de patience, tout en restant concentré, surtout les jours ou les touches se font rares, vous pouvez en avoir qu’une seule dans la journée, il ne faut pas la manquer, car dans la majorité des cas, la truite avec qui vous engagerez le combat vous fera vite oublier le manque d’activité que vous avez connu.

 



Pool de Masseys

Sur le pool de Masseys se trouve une passe à poisson ou (via ce site) on peut recenser les différents types de poissons qui y sont passés, et on trouve aussi des vidéos avec de gros poissons.


Parlons maintenant de mes 3 seules virées faites sur ce fameux Gave, et, pourquoi cette rivière ou Gave est-il pour moi mon lieu idyllique de pêche :

La première ne fût pas un souvenir mémorable, partis avec Justin et José nous avons passés un week-end rallongé dans un camping sur la commune d’Aren. Nous étions partis en plein mois d’été (Juillet) mais avec un niveau bas du gave, la pêche de fût pas fructueuse. Essentiellement de petites à moyennes truites, je crois que la plus grosse faisait 28cm.


La seconde en revanche fût la bonne. J’avais enfin pu voir les beaux spécimens que cachait ce gave. Là, nous avions pris une semaine entière, avec mon pote de pêche José, dans un appartement sur le petit village de Geüs-d’Oloron, idéalement placé pour prospecter tous les recoins (et ils sont nombreux) du gave d’Oloron entre Oloron Sainte Marie et Navarrenx.
La pêche pour moi ne m’a pas permis de m’exprimer chaque jour, mais heureusement, le dernier avait récompensé mon acharnement par une belle truite Fario de 47cm (mon record de l’année 2013)

 

 

Une semaine pour une seule truite, mais qu’importe, elle m’avait rempli de bonheur et m’a fait oublier le reste. C’est toute la difficulté du Gave, et moi j’aime ça, c’est ce qui rend cette rivière encore plus mythique. Quand tu pêches le Gave d’Oloron, tu dois accepter le capot, il fait partie du jeu, où alors, tu ne viens pas.

Alors que José, lui, plus efficace en arrivant à sortir de l’eau une truite de + 40cm chaque jour avec une magnifique de 52cm en fer de lance.
Whaouuuu, ces truites Farios sont magnifiques autant par leurs couleurs flamboyantes que leurs combats impressionnants de puissance et vélocité.

Truite de 52cm

 

 

 

 En faisant cet article je viens de comprendre pourquoi José à fait plus de truites que moi sur la semaine, en effet déjà adepte du No-Kill, il avait toujours l'habitude de trimbalé son panier avec lui, alors qu'il n'y mettait jamais un poisson. Voilà surement l'explication.


Quant à la troisième fois :
Un jour d’ouverture (8 mars 2014 à 9h30), et oui, ce moment restera pour moi inoubliable, d’une truite trophée qui s’est jetée sur mon leurre pour ainsi me combler de bonheur, alors que les conditions de pêche n’étaient pas optimales (eaux fortes et teintées), c’était la première sortie officielle du Team Passion Truite & Mer, nous avions créé l’association quelques mois avant.



Ma truite trophée de 62cm


Sans aucun doute le plus beau souvenir de ma vie de pêcheur, un combat digne d’une truite du gave avec à la clé une belle vidéo afin de ne pas l’oubliée. Quand j’ai vu « le monstre » à la surface, mon cœur s’est accéléré, je sentais ces pulsations dans ma poitrine, il ne faisait pas chaud au bord de l’eau, mais je commençais pourtant à transpirer, juste une dose d’adrénaline que beaucoup de pêcheur ont connu mais pour moi, sortir et remettre à l’eau cette truite, représenter un rêve, que j’ai eu la chance de réaliser.
Mais ce « GAVE » compte encore bien d’autres spécimens plus impressionnants et que j’espère un jour toucher (peut-être avec un peu de chance samedi avec toute la bande du team).

C’est pour cette raison que le Gave d’Oloron est devenue ma rivière emblématique que je ne manquerai en aucun cas de faire ces éloges et à conseiller à tous les pêcheurs recherchant une pêche de sensations extrêmes. J’ai hâte de le retrouver samedi, en gardant le secret espoir de croiser à nouveau, cette truite qui a dû grandir depuis, et si je n’ai pas cette chance, j’espère alors qu’un de mes amis du Team le fera à ma place.
J’en profite pour souhaiter à tous les passionnés, une magnifique ouverture, de grands moments entres amis et dans l’eau et n’oublier pas pour que vive nos rêves n’hésitait pas à les remettre à l’eau.

Pierre

Commentaires

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre