TEAM PASSION TRUITE & MER : site officiel du club de pêche de MONTBERON - clubeo

Une semaine de pêche dans la vallée du Niolo

28 mai 2017 - 21:54

Partit le samedi 20 mai, de Toulouse, en passant par le salon VIP de l'aéroport, nous avons rejoint notre équipe de Magic's Papys' du Team pour une réunification du Team.

  Descente de l'avion

Sans oublier les retrouvailles avec nos amis Maurice et Antoine de notre AAPPMA. Après une belle soirée de retrouvailles, de débat sur la pêche et la pêche en Corse en particulier, un programme bien caler pour le lendemain, nous partons pour quelques heures faire dormir nos yeux. Nous sommes là pour notre passion mais avec l'objectif de terminer le tournage de notre seconde DVD Les Truites du Niolo l'histoire d'une vallée, au profit d'un sourire pour Déborah, et nous avions convié Pascal et Peggy sa soeur, pour s'immerger avec nous dans ce tournage et leur permettre de découvrir la Corse.

 

Nous commençons notre semaine par le plus grand fleuve côtier, celui qui façonne la vallée du NIolo à savoir le Golo. Nous étions à la fois inquiet et rassuré par les infos de notre AAPPMA, mais les premiers dérives, finissent de nous rassurer, la rivière est encore riche en truite, certes la plus grosse de la journée ne dépassera pas les 23, 24 cm, mais qu'importe, les autres font grandir si l'homme ne vient pas détruire le cheptel. La couleur de ces truites est toujours aussi magnifique, le combat de ses truites également et même petite.

Dans ces trous on voyait les truites de belle tailles mais sans activité 

Nous avons visité cette rivière à plusieurs reprises pour les besoins du film et nous avons toujours fait le même constat, la truite est bien présente dans le niolo, certes quand on voit Ponte Leccia on comprend pourquoi la truite est plus que rare, mais c'est autre chose en haut. Autre constatation, les truites de belles tailles ne sont pas actives, elles n'ont pas disparu, on les voit dans les eaux claires de la rivière, souvent dans les gros trou d'eau, coller sur le fond contre les gros rocher. Vous avez beau, lui laisser descendre votre appât mais rien à faire ou alors elle monte s'amuser avec votre guide fil quand vous le laisser couler dans ces zones profondes.

Ce peut d'activité est il du au manque flagrant d'eau, ce qui est inquiétant à cette période de l'année, une chose est certaine pour avoir fait la comparaison sur un secteur ou nous nous demandions si les crues n'avaient finalement pas détruit la population tant nous n'avions vu aucune activité mais le lendemain, les vannes ont été ouvertes et le secteur à retrouvé un niveau acceptable et des truites de nouveau en activité. Le lac de barrage de Calaccucia est magnifique remplit comme il est mais il serait tout aussi beau avec un peu moins d'eau ce qui permettrait à la rivière de retrouver un peu d'oxygène surtout à l'approche de l'été.

on voit bien le manque d'eau sur le Golo

Durant nos sortie une belle de 30 cm sera notre trophée mais l'important est ailleurs, la rivières est encore poissonneuse dans cette vallée, à charge à la conscience de chacun de la préserver. La mouche naturelle, fût moins prolifique que les autres année laissant la part belle au vers. Du côté de nos amis moucheurs, la sèche a eu beaucoup moins de succès que la nymphe.

                                                                       

Truite du Golo

La vallée du Niolo, ne s'arrête pas au Golo, il y a des affluents qui offre un cadre de rêve, ou vous êtes loin de tous et ou la beauté du lieu, vous fait presque oublier l'action de pêche. Sur l'un d'entre eux, nous avons à la demande de notre AAPPMA participer à des prélèvements sur les truites pour des études génétiques.

L’image contient peut-être : ciel, montagne, plante, plein air, nature et eau

Inutile de vous dire, que nous avons accomplis cette tâche avec précaution, plaisir et avec la fierté de participer pleinement à la vie de notre AAPPMA. De plus, suivant les résultats, qui seront connus dans trois semaines, des incubateurs seront mis en place, pour la reproduction dont les alevins seront réintroduit dans le Golo, la Casaluna, dans les parties ou la truites est vraiment rare, donc nous garderons en nous le fait d'avoir pu permettre cela si sa marche.

L’image contient peut-être : montagne, ciel, nuage, arbre, herbe, plein air et nature

 

Et en bas coule la rivière

Mis à part cette tâche, nous avons constater que cette petite rivière est toujours aussi bien peuplé et même une maman de 40 cm à croiser nos appât ce qui est assez rare sur de tel cours d'eau. C'est toujours le vers qui se détache même si on y prend des truites avec n'importe quel appât. 

Un autre affluent magnifique la casalima, nous y avons fait un pique nique en face d'un superbe petit pond génois, et bien entendu, nous avons découvert sa population, beaucoup de petites truites mais aussi de belles surprises et des truites aux robes différentes mais avec une forte dominante de méditerranéenne même si la génétique est le seul arbitre mais c'est ce que nous constatons à l'oeil.

Le Team toujours en groupe 

On oubliera cette rivière, vous y pratiquer votre passion dans un cadre de rêve avec une eau parfois émeraude, tout simplement magique.

Dernier des trois affluents dont je n'ai pas retenu le nom, et de loin le plus compliqué, le pêcher aux plus proche de sa source, ressemble à une mission commando, et nous avions formé 4 soldats pêcheurs pour aller le visiter. Ils en ont bavé sous un soleil de plomb, ils ont du escalader, prenant parfois des risques,

ils sont revenus avec des épines partout et des balafres mais ils ont vu la vallée de haut et surtout de magnifiques truites et beaucoup de belle tailles pour un tout petit ruisseau. Nous avons oui dire que plus bas sur ce ruisseau, il s'assèche peu à peu, ce que nous avons pu constater sans le pêcher car pratiquer cette pêche dans des vasques ou les truites sont prisonnières n'est pas dans notre état d'esprit, ce qui connaisse ce lieu s'y rende pour garder les truites, souvent d'ailleurs peuplé de belles truites,

Dur la pêche en corse 

ce qui est dommage ceux sont les truitelles elles aussi prises au piège, ils serait peut-être intéressant d'y faire des pêche électrique et d'introduire ces truites ailleurs. Au vu de la physionomie de la rivière elles ne peuvent remonté.

La restaunica

Nous avons visiter la Restaunica, qui n'est pas au programme du DVD, mais nous voulions faire connaître ce petit paradis à Pascal et Peggy, nous avons été surpris de constaté que la truite est encore bien présente malgré les crues, une fois encore c'est le vers qui fût le meilleur appât, la mouche naturelle étant totalement inutile. La nymphe à également eu de bon résultat. 

Et enfin nous sommes aller sur le Tavignano, tout d'abords sur le bas de Corte, et là le constat et sans appel, par rapport au passé et même à l'an dernier, la population a du vraiment diminuer et dans des proportions dramatiques, car nos deux secteurs fétiches et qui nous offrait toujours de bon résultats ceux sont avérés assez catastrophiques, 3 truites prises en deux sorties et 8 pêcheurs, peut voir pas de touche, je pense que la partie basse à vraiment perdu son potentiel.

Mais pour le besoin du film, nous sommes partie au départ de Calaccucia, pour pêcher le Tavignano à mis chemin entre Corte et le lac du Nino, nous souhaitions avoir une comparaison des robes des truites entre la source et le bas.

D'abord une longue piste en voiture avant de partir à pied

Nous avons eu une bien belle surprise, tout d'abord, les truites ont des similitudes avec celles de la sources et sont bien différentes de celles que nous trouvions par le passé sur le bas. Cette partie de rivière est extrêmement bien peuplé et laisse présagé un bel avenir pour le deuxième fleuve Corse, je ne rentrerai pas dans le débat qui divise sur l'ïle de Beauté à savoir l'alevinage en atlantique mes aux vu des robes vu sur l'endroit que nous avons explorer si c'est possible, il serait intéressant de déplacer des truites pour repeupler le bas, pour redonner aussi une identité et en prenant les mesures pour les laisser grandir et se reproduire. Ce lieu que nous avons découvert est magnifique un vrai paradis, il faut avoir de bonnes jambes pour y descendre et en remonter mais c'est ça la pêche en Corse.

 

En conclusion, je peux dire que nous avons passer une bien belle semaine que nous rentrons rassurersur le patrimoine halieutique des endroits ou nous assouvi notre plaisir, je suis tout de même inquiet du niveau des rivières qui va être un vrai problème pour les truites. Je ne comprends pas certaines choses comme ces trois pêcheurs rencontrés qui m'ont dit " heureusement qu'il y a des petites si non on remplirait trop vite le panier" je ne dévoilerai pas ma réponse de façon à ne pas mettre des grossièreté sur l'article, mais j'ai envie de leur dire seulement " quand tu sais les dégât qu'on subit les rivières, ne vient pas en Corse pour remplir ta glacière, reste chez toi". Enfin et c'est le plus important nous avons de magnifique image pour le montage du DVD, nous s'avons pourquoi nous le faisons pour quelle cause donc n'oublier par sa sortie début février. Je remercie mon Team pour son investissement, nos amis Maurice et Antoine de notre AAPPMA, le petit Varois notre ami Alex et nos amis Paul et Juliette. Et ceux qui ont vécu le séjour de l'intérieur Pascal et Peggy

Nous avons essayer plusieurs technique, l'appât naturel fût de loin la meilleure, nous avons tester le leurre de LPT CRAFT, dont nous avons trouver des qualités de nage superbe mais les truites corses sont rester fidèle à refuser cet appât.

Les rivières Corse sont belles, protégeons les pour quelles continues à nous offrir du rêve.

Notre petit varois un passionné comme jamais un mec en or notre ami Alex Rémiot

 

Commentaires

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre