TEAM PASSION TRUITE & MER : site officiel du club de pêche de MONTBERON - clubeo

A la découverte de l'Andorre

9 octobre 2017 - 13:31

Nous avons choisi de ce week-end avec les femmes pour découvrir l'Andorre, non loin de Toulouse, cette destination été idéale pour passer trois jours, de plus nous ne sommes pas loin mais nous n'avions jamais pêcher les rivières Andorrane. 

Nous étions impatient de vérifier si l'Andorre était réellement un lieu idéal pour la pratique de notre passion. Le vendredi matin sera dédié aux courses pour le week-end, l'achat des cartes touristes pour 3 jours, nous avons opté pour un permis de pêche sans mort. Le droit de pêche est deux fois moins onéreux que si vous choisissez le droit de garder le poisson. Après avoir récupérer notre grand gîte, nous laissons les filles pour découvrir la grande valira sur le parcours ou la maille est à 35 cm. Nous espérons toucher des belles truites et même supérieur à la taille légale. Notre choix est aussi dictée par le faible niveau d'eau des rivières et ruisseau Andorran. 

Roum et Passe partout rentre en action et feront tout deux de belles truites, nous ne pêchons que 2 h 30 mais nous avons pu vérifier que la rivière est peuplée de beaux poissons même si nous n'avons pas vu une 35 et plus. 

 Un petit bisou et hop elle repart dans son milieu. 

On note que ces truites offrent un magnifiques combats et qu'elles sont bien large, deux types de robes se partagent la rivière atlantique surement un pur produit de l'alevinage et quelques méditerranéenne. 

Retour au gîte ou Passe Partout nous prépare une superbe recette en attendant le trio manquant qui arrivera juste à l'heure pour l'apéro. Thierry, Denis et Coco, participent à leur premier week-end du team, et pour une première il ne vont pas être déçu, l'ambiance monte, la soirée s'annonce chaude. 

Après le repas, la musique est à fond, le team se transforme en apprenti chanteur, bon il vaut mieux qu'on continue la pêche, mais c'est le genre de soirées que nous aimons partager, ces moments qui reste des souvenirs à jamais graver. 

 

Notre Vice-Président en charge des festivités prend son rôle à coeur et nous entraînera dans un grand délire, mais bon on est venu pêcher donc à 3 h 30 on se décide à se coucher. Un peu moins de 4 h après nous sommes debout les yeux un peu collant mais nous partons découvrir la valira d'orient.

Nous faisons deux équipes, une de 4 qui pêchera le haut et une autre équipe le bas. Sur le haut du parcours peu d'activité mais Denis dit GIGN fera deux truites dont une de belle taille et Petitpapa fera la sienne. Sur le bas nous trouvons une rivière magnifique mais avec un accès difficile surtout quand on découvre, mais le Team à son Passe Partout qui a comme à son habitude trouver un chemin enfin si on peut appeler ça un chemin pour descendre au bord de l'eau. L'endroit est encavé et le soleil à du mal à pénétrer, nous avons les mains gelés mais dès la première dérive, Roum décroche une truite et José dit Guy sort une jolie truite. 

Passe Partout en action, sous le regard de Roum et Pin's 

Les truites sont combatives et magnifiques, sur cet endroit la maille est à 30 cm mais nous tournons plus à une moyenne de 26 à 28 cm. 

On voit une robe marquer atlantique sur celle là, ce qui n'est pas étonnant du fait de l'alevinage, comme pour la grande Valira les deux souches sont présentes, ce qui nous laisse penser que les méditerranéennes sont la souche naturelle de l'Andorre mais nous nous sommes pas vraiment pencher sur la véritable souche Andorranne.

Les hommes au chapeau feront un vrai festival, Roum et Guy nos "canadien", nous démontre que la population halieutique est importante, c'est plus dur pour Pin's et Passe Partout mais ils feront aussi leurs truites, une chose est certaines les cannes se tordent et nous prenons un vrai plaisir.

 

Nous retrouvons le reste de la bande pour un pique nique 4 étoiles, ou chacun raconte un peu sa matinée, mais très vite ceux sont les conneries de la folle soirée de la veille qui revienne. Nous décidons de partir l'après-midi un peu plus bas que le secteur que nous avons visité le matin, nous avons trouver un chemin d'accès et nous décidons de remonter la rivière à 8, oui vous avez bien lu, mais cela nous fait pas peur au contraire. L'objectif est simple faire attraper une truite à Thierry dit la Teigne, c'est seulement sa deuxième sortie en rivière. 

Mission accomplit pour les hommes du Team, car la Teigne attrape sa truite, tout le monde ce met donc à pêcher plus sérieusement et même à 8 les prises s'enchaînent. On partage un grand moment d'amitiés ou la rigolade n'empêche pas la pêche. Vers 16 h 30, nous stoppons, pour aller se faire une bière bien fraîche car il fait chaud pour la saison.

 

La Vlira d'orient, nous laissera un merveilleux souvenir, la rivière est belle, nous avons pratiquer notre passion dans un cadre magnifique, les truites sont nombreuses et de belles tailles, nous revisiterons le coin c'est sur; 

La bière nous a bien désaltéré mais le groupe ce coupe en deux, la moitié rejoint le gîte alors que les 4 autres vont pêcher la Valira du Nord, cette rivière est en vrai déficit d'eau, le niveau est faible, pourtant Passe Partout sors une jolie truite dès le second coup de ligne. Nous pensons alors faire une jolie pêche jusqu'au soir mais il n'en fût rien, aucune activité pourtant la veille nous avions observer de belles truites en poste, mais la baisse du niveau dans la nuit à été fatal à notre coup du soir. 

Retour au gîte, ou Passe Partout nous prépare un merveilleux repas, on se dit qu'il faut pas être aussi festif que le soir précédent mais dès que la musique est allumé, on repart dans nos délires, certes on se couchera plus tôt mais ce fût encore une bien belle soirée.

  La Teigne se lance de la The Voice Team, un fou de plus à rejoint le groupe. 

Le lendemain matin, la fatigue est bien présente mais nous partons sur un parcours en ville dans Andorre la vieille, il faut aimer pêcher en ville, c'est assez bizarre quand même, de plus les points pour accéder à la rivière sont limités et c'est d'ailleurs un point négatif. Deux groupe se forme, Petit papa, Passe Partout et la Teigne toucheront des truites quand on trois autres l'option de descendre n'a pas été judicieux et ce même si la rivière est belle.

Après que les deux groupes se soient rejoint, Pin's, Passe Partout et Guy choisisse de revenir sur le parcours en sortie de ville, laissant La Teigne faire une magnifique truite de 35 cm, tout le monde est heureux pour lui, il a débuté la pêche lors du week-end en Lozère et il commence déjà à prendre des truites comme son compère Gign.

Sur le bas Pin's assiste à un joli doubler réaliser pas ses deux pots 

Passe Partout et Guy sortent une truite en même temps

Le poisson est actif est les touches s'enchaînent, Pin's fera un superbe saumon de fontaine qui lui offrira un combat extraordinaire. 

La canne est cintré

 

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, plein air, nature et eau

Les meilleures choses ont souvent une fin et nous devons prendre la route pour Toulouse, nous garderons longtemps le souvenir de séjour, par les fêtes du soir et par les truites, nous ne sommes pas déçu, l'Andorre est bien une destination à découvrir pour la pêche à la truite, nous regrettons juste de ne pas avoir pu découvrir d'autres cours d'eau, mais comme partout l'Andorre souffre aussi du manque d'eau. Il faut de la patience pour accéder aux 3 Valira car, il n'y a que peu d'accès. Les truites que nous avons toucher ont toutes étaient piquer sur le haut du palet, nous ne pouvons s'en expliquer mais c'est assez rare. 

Cette fois le rideau est tombé, les cannes vont pouvoir se reposer, vivement le mois de mars 2018.

 

 

Commentaires