TEAM PASSION TRUITE & MER : site officiel du club de pêche de MONTBERON - clubeo

Les truites du monde épisode 3 : L'Himalaya

6 décembre 2017 - 18:25

Plus connus pour la pêche du masheer que pour la truite, l'Himalaya offre pourtant de magnifiques rivières ou la fario est bien présente avec la possibilité de toucher de très belle arc en ciel. La truite n'est pas né dans ces rivières, elle fût importer par les anglais vers 1863, la truite, qui est maintenant acclimatée dans les cours d'eau du Jammu-et-Cachemire, de l'Himachal Pradesh et, dans une moindre mesure, dans l'Himalaya central et oriental, peut être capturée au moyen d'appâts artificiels et vivants. La pêche organisée à la truite brune se limite principalement aux cours d'eau du Cachemire et de l'Himachal Pradesh dans le nord-ouest de l'Himalaya. Selon la réglementation de la pêche, le filage à la mouche «sec et humide», les vers artificiels et naturels, etc. sont les appâts autorisés pour la pêche à la truite brune. L'appât artificiel pour la filature, cependant, a été interdit dans les eaux du Cachemire depuis 1970 (Sehgal,1987).

Résultat de recherche d'images pour "mahseer"

La pêche est souvent difficile est la pratique du wadding déconseillé avant le mois d'Août, car les courants sont relativement fort du fait que toutes ces rivières sont glacières.

Avec ses neiges éternelles, ses glaciers et ses lacs de haute montagne qui alimentent les nombreux ruisseaux et rivières de l'État, l'Himachal Pradesh est un véritable paradis pour les pêcheurs. Sur les 3 000 kilomètres de cours d'eau douce et de rivières, 1 200 kilomètres ont été identifiés comme territoire de la truite. Les principaux cours d'eau de l'État comprennent: Beas, Satluj, Ravi, Tirthan, Sainj, Uhl, Baspa, Pabar, Lambadug, Giri, Rana, Nugal Gai, Baner, Bata.

La pêche dans ces cours d'eau est régie par la loi sur les pêches, dont voici un condensé du règlement :

Dans cette province les eaux à truite sont les suivantes :

Rivière Pabbar du village de Mahla au village Hatkoti à Shimla Distt. dans le système de la rivière Jamuna.4      Rivière Beas et ses affluents de sa source à sa confluence avec les cours d'eau de Sarvari dans le Kullu District. y compris le ruisseau Sarvari.

    Les rivières Parvati et Gadsa et leurs affluents dans le Kullu Distt

Image associée Parvati

  Sainj et ses affluents à Kullu Distt.

    Tirthan et ses affluents au-dessus de sa confluence avec la rivière Beas à Kullu   et Mandi Distt.

  Rivière Uhl et ses affluents à Mandi et Kangra Distt. y compris l'équilibrage du réservoir et des canaux d'alimentation à Barot.

Riverbeasatmandi.jpg Mandi

   Bhandal entier Nallah et ses affluents en amont des ruisseaux Pont de Chakoli à Chamba Distt.

     Baspa de la rivière, les ruisseaux Bhaba et le ruisseau Chisso dans le système de la rivière Satluj dans la région de Kinnaur.

  Ruisseau Neugal et ses affluents en amont des ruisseaux Pont Mainjha et tronçon de 10 kms du pont suspendu de Baner Khad en amont à Tikker Doli dans le Kangra Distt.

     Ruisseau Kurpan et ses affluents dans le système de la rivière Satluj à Kullu Distt.

La licence n'est valable que pour la classe d'eau, la méthode de pêche et la période pour laquelle elle a été délivrée.

La maille est de 40 cm 

Le titulaire d'un permis de pêche à la truite doit remplir le formulaire et le retourner au directeur de la pêche à l'expiration du permis.

Pour les étrangers le permis journalier est des 26 €. 

Les rivières :

Beas 

1024px-Beas_River.JPG

Résultat de recherche d'images pour "trout river beas"

Résultat de recherche d'images pour "trout river beas"

La Truite des Neige est un petit poisson migrateur connu sous le nom d' Asla, elle a une tête conique avec un corps mince, allongé et solide pour résister au fort courant d'eau des ruisseaux et des rivières des collines. Le corps est couvert de minuscules écailles argentées et l'abdomen avec des écailles brunes plus claires. Le museau porte des tubercules nuptiaux et la taille et le nombre sont bien développés chez les mâles. Ils sont noir gris sur le côté dorsal et argentés sur le ventre et les côtés. Un disque suctorial distinct en plus de 4 barbels est présent sur le menton pour l'attachement aux pierres. Le poids et la taille maximum sont de 1,5 kg (48 cm) selon Rajbanshi (1971), mais jusqu'à environ 5,0 kg dans la rivière Seti et environ 2,5 kg dans la rivière Trishuli et la rivière Sunkoshi selon les pêcheurs locaux. La truite de neige est un poisson migrateur à courte distance qui entre dans les affluents pour la reproduction. La présence de barrage bloque ses migrations. Il migre en aval en hiver et en amont au début de juin lorsque l'eau devient trouble. se reproduit à l'âge de deux ans, en fonction de l'approvisionnement alimentaire. Il y a de fraie pour cette truite des neiges en septembre octobre et mars avril.

Image associée

Truite de la Baes,

Pour les inconditionnel du No-Kill attention la vidéo n'est pas au top quand la truite est sortie

Rivière Trithan 

Image associée

La région de Gushaini dans la vallée de Tirthan est l'endroit principal pour apprécier la pêche à la truite. L'environnement serein de la vallée constitue un cadre idéal pour les amateurs de pêche pour profiter de cette activité récréative. La truite arc-en-ciel et la truite brune sont les principales espèces de truites trouvées dans les cours d'eau de cette vallée. Le permis pour la pêche à la truite ici donne la permission de pêcher dans 45 kilomètres d'étirement dans la rivière Tirthan où il y a des tas de points où un fanatique de pêche peut servir de base à la pêche.

Résultat de recherche d'images pour "trout river tirthan"

Résultat de recherche d'images pour "trout river tirthan"

Découvrez la vallée avec cette vidéo de 6mn

Rivière Ravi

Résultat de recherche d'images

 

Le Cachemire est appelé le paradis des pêcheurs parce que la vallée du Cachemire contient des eaux tumultueuses et cristallines, des sources majestueuses, des Sars et de nombreux lacs de haute altitude, de hautes montagnes enneigées, d'épaisses forêts de pins, des prairies verdoyantes, de belles vallées et belle faune de poissons avec un climat très agréable et sain. Le Cachemire offre de grandes possibilités pour la pêche sportive. C'est pourquoi les pêcheurs du monde entier viennent ici chaque année pour profiter du plaisir de la pêche dans les ruisseaux enneigés et les lacs de cette vallée. 

 L'histoire de la pêche à la truite au Cachemire remonte à 1898 lorsque M. Mitchel, un Écossais, a introduit la truite pour la première fois au Cachemire avec l'aide de Pandit Sodhama Miskeen et de Khwaja Gafarjoo. La graine de poisson a été obtenue en Angleterre. La moitié d'entre eux ont péri en transit parce qu'il n'y avait pas d'avions ces jours-là et la route maritime était la seule option. De Bombay, la graine devait être transportée d'abord par chemin de fer jusqu'à Rawalpindi, puis en bus jusqu'à Srinagar dans des conteneurs d'eau. L'eau devait être changée fréquemment. La première tentative a éch

La truite est présente dans tous les cours d'eau et dans les vallées de la vallée. Les plus importants sont Lidder, Wangath, Gurez, Hamal, Lam, Sind, Kishenganga, Sukhnag, Doodhganga, Erin, Ferozpur (Tangmarg), Bringi, Aharbal, Hirpora, Dachigam, Kokernag, Naristan, Madhumati et Nowbugh. Ces cours d'eau ont été divisés en plusieurs groupes de truites par le ministère des Pêches.

Niveau règlement, vous pouvez gardé 6 truites, le prix est identique 26 euros la journée, dans cette partie il me manque des détails sur le règlement mais la pratique de la pêche à la mouche est une priorité visiblement. 

Rivière Lidder

Lidder River 1.jpg

Image associée

rivière Sind

Nallah Sindh.jpg

rivière GurezHabba Khatoon.jpg

 L'Uttarakhand Himalaya a un potentiel de pêche polyvalent à offrir dans ses rivières, ruisseaux ainsi que dans les lacs alpins avec une grande variété de poissons. Il y a environ 132 espèces de poissons dans l'Uttarakhand, offrant d'immenses possibilités de pêche à la ligne pour ceux qui sont impatients de pêcher dans les lacs, les ruisseaux ou les rivières d'eau douce.

La truite fario et AEC est présente en grand nombre. Corbett National park:  Ce parc national est entouré de rivières comme Kosi, Ramganga, Sonanadi,  La pêche est devenue l'une des principales attractions du parc national Jim Corbett en dehors du safari dans la jungle. Dans ces rivières, Le Mahseer est le poisson le plus largement disponible, ainsi que la truite. Dans le parc national Jim Corbett, la pêche à la ligne est permise dans seulement quelques zones désignées comme Bhikiasen et Pancheshwar. Il faut avoir une autorisation spéciale des autorités de Corbett pour pêcher dans les zones mentionnées ci-dessus.

La Bhaghirati 

Résultat de recherche d'images pour "bhagirathi river"

Originaire du Gaumukh est le ruisseau source de la rivière Ganga qui se transforme en une rivière turbulente. Les sources de la rivière Bhagirathi naissent dans la région des glaciers Gangotri et Khatling, dans l'Himalaya du Garhwal. De là, la rivière coule sur environ 205 kilomètres avant de rencontrer la rivière Alaknanda dans la ville de Devprayag.

Image associée

Ramganga

Résultat de recherche d'images pour "ramganga"

Image associée

Comme les Kosi, Ramganga est aussi une rivière du système Ganga. Il draine les parties ouest d'Almora et les parties sud-est du district de Garhwal. Il se dresse sur les pentes de l'Himalaya inférieur dans le centre de Kumaon, du côté sud-est de la ligne de partage des eaux de la rivière Alaknanda.

Il traverse la vallée de Dun du parc national de Corbett et rejoint le Gange près de Kannauj dans l'Uttar Pradesh. Le parcours du Ramganga à travers le parc national de Corbett laisse libre cours à la flore et à la faune au milieu d'un désert débordant de forêts denses, qui abritent des tigres en voie de disparition, des léopards, des éléphants et plus de 600 espèces d'oiseaux. Les poissons comme le Golden Mahseer et le Gounch (Cat Fish) sans oublier les truites  nagent dans les eaux du Ramganga et la rivière est renommée dans tout le pays comme le paradis des pêcheurs. Cependant, cette rivière est surtout pêcher pour le Mahseer, la truite ne se trouve que dans une petite partie.

 En conclusion c'est une expérience à vivre, mais aussi un budget non pas sur place car il faut environ 40 euros par jours par personne pour le logis et la nourriture mais on y va pas en voiture là-bas. Pour les pêcheurs aux appâts naturels, il faut éviter le cachemire car seul la mouche semble autorisé, après vous aurez aussi peut-être à livré bataille avec le requin d'eau douce le masheer. Une destination qui laisse quand même place aux rêves.

 

Commentaires