TEAM PASSION TRUITE & MER : site officiel du club de pêche de MONTBERON - clubeo

Garonne une rivière lentement assassiné

19 février 2018 - 13:29

Vous avez surement lu sur d'autres sites une information, sur une nouvelle vidange du barrage d'Arem le 22 janvier 2018, nous n'avons pas souhaiter réagir à chaud dans l'espoir de lire une communication d'EDF sur la motivation de cette  vidange dite de transparence. 

Trois semaines après cette opération, nous avons bien chercher mais nous n'avons rien trouvé, nous avons donc décidé de réagir à notre tour et d'essayer de comprendre les raisons et surtout l'impact une nouvelle fois destructeur sur notre Garonne. 

Tout d'abord une vidange de transparence c'est quoi ? 

Cela consiste à éviter l'engravement de certaines retenues en période de crues, en rétablissant l'écoulement naturel de la crue dans le barrage par un effacement total de la retenue d'eau. La retenue a donc la capacité de restituer en aval les éléments dont elle a besoin. 

Ce jour là, était il nécessaire de réaliser cette opération ? Prenons les deux graphiques ci-dessous, le premier nous montre le niveau de la Garonne lors de la triste crue de juin 2013 et le second le niveau au 21 janvier 2018, 

 

Résultat de recherche d'images pour "vigicrue garonne du 13 juin 2018"

Et enfin sur ce dernier le niveau au niveau de la station Bossost en date du 21 janvier 2018 

Donnée des graphiques vigicrues

Force et de constater, mais nous ne sommes pas des spécialistes que les niveaux non rien à voir avec ceux enregistré en juin 2013, donc cette vidange de transparence, est elle vraiment nécessaire seulement 8 mois après celle effectuer en mai 2017. Nous vous laissons vous faire votre opinion mais pour nous non. 

Ce qui nous interpelle c'est surtout le fait de réaliser cette opération sur cette période, en pleine période de reproduction, certes si les niveaux étaient menaçant pour la population, nous comprendrions mais cela ne semble pas vraiment être le cas au vu des graphiques. Nous constatons donc que la vie de la rivière n'est pas du tout la préoccupation du donneur d'ordre, on nous dit que les sédiments balancé ne sont pas ou peu polluant, je vous invite à poser la question aux habitants de Fos qui ont vécu pendant quelques jours avec une forte odeur de pourriture, difficilement respirable. 

Ce barrage à toujours posé des problème notamment dans sa facilité à s'envaser rapidement du fait des milliers de m3 de sédiment, il a été mal conçu à la base et aujourd'hui rien n'est fait pour améliorer son fonctionnement, et éviter son impact catastrophique sur la rivière. 

 

Pourquoi, le problème n'est il pas traiter de façon différente à savoir par dragage avec évacuation des sédiments, certes le coût est bien plus élevé, après les inondations de juin 2013, cette méthode devait être mise en oeuvre avec une facture avoisinant le milion d'euro mais une montée des eaux a permit d'economiser cette somme avec une nouvelle vidange de transparence. En Mai 2017, encore une, à croire qu'on attends avec impatience les fortes pluies pour envoyer toute la"merde" dans notre Garonne.

Le 05 décembre 2017, la fédération de pêche de la Haute-Garonne nous informé sur sa page facebook que malgrès l'ouverture du barrage en mai dernier, il avait été constater la présence de truitelle sur les frayères ou elles sont nées. https://www.facebook.com/peche31/posts/305616636610696

Oui mais le mois de mai, ce n'est pas le mois de janvier, l'influence et l'impact sont différents dans cette période de reproduction. Les oeufs et les alevins n'ont un taux de tololérance de MES qui ne peut dépasser les 3mg/L sous peine de voir les oeufs mourrir par suffocation et les alevins par colmatation des branchies. Aujourd'hui, des mesures ont elles étaient faites pendant et après l'opération de vidange ? Aucune communication n'a été faite dans ce sens, donc nous pensons qu'il n'en ai rien. Et si on se trompait, alors qu'elle mesure à t'on relevé ?

Permettez nous d'être très inquiet, au vu des photos sur d'autres sites et la couleur grisatre de l'eau, il est difficile de croire que le taux max n'est pas été franchit. La reproduction est morte ou presque. Ceci n'est que notre avis et nous espèrons nous tromper.

Nous aimerions que les choses soient faite dans les règles, qu'EDF communique ainsi que la Fédé, que des prélèvements et suivi soit également fait et surtout que les "verts" foutent la paix aux pêcheurs et si ils veulent faire Ch_ _ _ le monde qu'il commence par s'attaquer à qui de droit mais ça contre les gros, on ne les voit jamais ils préfèrent s'attaquer aux vrais défenseurs de nos rivères à savoir les pêcheurs.

Si on veut redonner à Garonne c'est lettre de noblesse il va falloir régler ce problème du Val d'Arem, si non les truites bassines feront la joies de certains mais pas la nôtre. Stop à l'assassinat de notre rivière.

 

 

 

Commentaires

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre